Bénédiction du jour de l'an.Henri Julien. Publié dans Canadien Illustrated News, 1880

Bénédiction du jour de l’an.
Henri Julien. Publié dans Canadien Illustrated News, 1880

Tourtière, ragoût de pattes de cochon, betteraves, beignes et gâteau aux fruits font partie du menu traditionnel au repas du jour de l’An. La fête commence avec la bénédiction paternelle. Le fils ou la fille aîné-e demande au père de bénir ses frères et ses sœurs. Des cadeaux sont ensuite distribués. Ils se composent de bonbons, de fruits, de vêtements et parfois d’un jouet.

Dans les campagnes,  la « quête de l’Enfant Jésus » a longtemps perduré. Le curé, accompagné de ses marguillers, visite les paroissiens entre Noël et le jour de l’An afin de collecter une aumône pour les œuvres de l’Église. La veille du jour de l’An, des gens font la guignolée en se rendant dans les familles pour recevoir des dons destinés aux paroissiens les plus pauvres. Un p’tit rouge fortifié est servi en guise de récompense pour leur bonne action.

La période coïncide aussi avec une ronde de visites où parent, amis et voisins se promènent de famille en famille et transmettent leurs vœux pour la nouvelle année. Le cœur est à la fête d’autant plus que chaque visite est à nouveau le gage d’un p’tit remontant.

Le cybercarnet sera de retour à la mi-janvier. D’ici là profitez bien de ce temps de réjouissances pour vous amuser, partager et vous reposer.

Source : « Jour de l’An à l’ancienne », Les Archives de Radio-Canada. Société Radio-Canada, www.radio-canada.ca, (consultée le 30 décembre 2013).

 

3 Responses to Jour de l’an à l’ancienne

  • Époque à retenir, merci de garder ces souvenirs, si chers de notre passé.

  • Louis Houde dit :

    Bonjour, puis-je utiliser votre texte et la photo pour le mettre dans notre bulletin d’information,  » Le Manousien Express  » non pas notre revue trimestrielle,  » Le Manousien  » publié 4 fois l’an.

    Évidemment je met votre nom pour la source et la photo elle est déjà avec sa source.

    Merci!
    Louis Houde preésident de DLHM (1655) inc.

    • Diane Joly dit :

      Bonjour monsieur Houde,
      Désolée pour ce retard, nous en étions en famille sans l’internet. Vous pouvez, bien sur, utiliser ce texte en donnant les sources.

      Svp, m’envoyer un mot lorsque ce sera fait.

Répondre à Louis Houde Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*